CRBPO

jardin

Jardin des Plantes

Le Centre de Recherche sur le Biologie des Populations d’Oiseaux est un service de recherche du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris. Il est composé d’une équipe de 8 scientifiques du MNHN et du CNRS (enseignants-chercheurs, chercheur, ingénieur et techniciens de recherche), de 19 délégués régionaux et de 612 bagueurs généralistes et spécialistes (2015).

crbpo

Collections du Muséum

Le baguage des oiseaux en France

Le baguage est pratiqué en France depuis 1923. Il est organisé par le Muséum National d‛Histoire Naturelle soutenu par le Ministère de l’Environnement. Les bagueurs sont majoritairement des bénévoles mais exercent de plus en plus dans un cadre professionnel. Ils sont formés par le MNHN et ce dernier fournit les bagues et coordonne les protocoles d‛étude. Ceux-ci sont définis en fonction d‛objectifs de recherche. Le CRBPO travaille en partenariat avec des instituts (CNRS, Universités, ONCFS, ONF,… ), des associations et des collectivités locales. Ces recherches seraient absolument impossibles à mener sans le travail collectif des bagueurs. L‛ensemble des informations collectées par les bagueurs est stocké et rendu disponible dans une base de données nationale localisée au Muséum. Le baguage en France c‛est plus de 600 bagueurs qui posent chaque année près de 300.000 bagues !

bagueur

Roitelet triple-bandeau

Le baguage pourquoi faire ?

Le baguage des oiseaux permet d‛étudier :

- Les voies et les stratégies de migrations, en comparant lieux de capture et de redécouverte,

- La dynamique des populations d’oiseaux,

- L’état de santé des populations, notamment des espèces menacées,

- Les réponses des différentes espèces aux grands changements (climat, habitat, …)

oriori

Loriot d’Europe

Le baguage : suivis nationaux, migration

Certaines espèces d’oiseaux font l’objet d’attentions particulières : espèces menacées, rôle en tant qu’indicateurs biologiques,… L’Alouette des champs fait partie des espèces suivies par le réseau des bagueurs. Les analyses des données collectées ont montré que :

- L’effectif des migrateurs passant par la France est de l’ordre de 30 millions d’individus,

- Les Alouettes migrent de plus en plus précocement, suggérant un impact du changement climatique sur la phénologie de leur migration.

Ce programme d’étude est encore en cours et chaque année, des milliers d’Alouettes sont relâchées porteuses d’une bague.

acrola

Phragmite aquatique

Le baguage : suivi des espèces menacées

Le Phragmite aquatique est une espèce considérée comme vulnérable sur la liste rouge mondiale. Les bagueurs français font un effort tout particulier pour collecter des données sur cette espèce lors de sa migration post-nuptiale à destination de l’Afrique sub-saharienne. L’analyse de ces données de baguage a permis de :

- Montrer que l’essentiel de la population mondiale de Phragmites aquatiques transite par les zones humides côtières de l’ouest de la France,

- Prouver que les effectifs de migrateurs n’ont pas diminué depuis les années 1990,

- Localiser mais aussi hiérarchiser les sites cruciaux pour l’espèce lors de sa migration, permettant ainsi une gestion conservatoire efficace pour cette espèce.

lancol

Jeune Pie-grièche écorcheur

Le baguage : soutien au développement d’indicateurs nationaux et régionaux

L’efficacité des politiques de protection, l’impact des pratiques agricoles ou de l’urbanisation sur les oiseaux, peuvent être précisés à l’aide d’indicateurs. Le programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) renseigne ces indicateurs. Le STOC est basé sur un réseau de plus de 15000 points d’écoute. Ce protocole est complété par une partie baguage animée par les bagueurs bénévoles du CRBPO. Les résultats montrent que les espèces spécialisées dans les milieux agricoles, bâtis ou forestiers déclinent tandis que les espèces généralistes – espèces ne montrant aucune préférence pour tel ou tel milieu – augmentent. Les communautés d’oiseaux tendraient vers une homogénéisation.

bague

Bague belge

Le baguage : une aide à la prise de décision

Le baguage des oiseaux est un outil capital pour la compréhension des bouleversements actuels affectant la biodiversité. Il fournit des informations indispensables à l’élaboration d’indicateurs. Ceux-ci sont nécessaires à la mise en place et à l’évaluation de politiques de protection et de gestion au niveau local mais aussi à plus grande échelle.

vhf

Antenne VHF sur Gorgebleue à miroir

Le baguage : outil de compréhension des conséquences du réchauffement global

Pour étudier les populations d’oiseaux communs, le CRBPO a initié le programme STOC-Capture. Il consiste en plus de 180 stations de baguage fixes réparties sur tout le territoire dans lesquelles des opérations de marquage sont répétées tous les ans pendant la période de reproduction. Les données collectées ont permis par exemple de montrer que les espèces sédentaires ajustaient bien mieux leur reproduction aux anomalies météorologiques que les espèces migratrices. Dans un contexte de réchauffement global, ce type de résultat permet de scénariser l’avenir de la biodiversité et donc de définir les priorités en termes de politiques de gestion.

matos

Table de baguage

Muséum National d’Histoire Naturelle

Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux

43 rue Buffon, CP 135 75005 Paris

http://crbpo.mnhn.fr

http://crbpoinfo.blogspot.fr

phycol

Pouillot véloce

Dr Jérôme Fournier CNRS MNHN Station Marine




Pubertenews |
A Mathematical Journey |
Cincinnati Window Cleansing |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sondagetemporaire
| Rémi Masdu, voyageur inter-...
| Despibacphysique